Port de Cherbourg

Port de Cherbourg - EMR - Hub
Port de Cherbourg, 1er Port EMR en France ©Biplan - L.Pouyadoux
Faux
PortdeCherbourg-Plaisance
Port Chantereyne (Cherbourg) ©B. Almodovar
Faux
PortdeCherbourg-Croisiere
Le MSC Seaview dans le Port de Cherbourg ®Ports de Normandie
Faux
Port de Cherbourg
Le transmanche au Port de Cherbourg ©Jérôme Houyvet-Biplan
Faux
Port_de_Cherbourg_Reparation_Navale_Travelift_SouviensToi®PortsdeNormandie
La réparation navale sur le Port de Cherbourg ®Ports de Normandie
Faux
PortdeCherbourg-Pêcheursàquai®CCIOuestNormandie
La pêche sur le Port de Cherbourg ®CCI Ouest Normandie
Faux
Cherbourg-Manutention-©Biplan-Stéphane Leroy
Manutention sur le Port de Cherbourg ©Biplan-Stéphane Leroy
Faux
Port de Cherbourg

Bienvenue !

Port transmanche historique et 1er port français vers l’Irlande, Cherbourg propose jusqu’à 5 rotations par jour : Poole et Portsmouth avec Brittany Ferries, Dublin avec Irish Ferries, Rosslare avec Stena Line et Guernesey avec Condor Ferries. Il met à leur disposition un terminal de 15 ha, équipé de 3 passerelles.

 

Cherbourg constitue également un hub logistique et industriel avancé en Manche aux caractéristiques nautiques rares : port accessible H 24, pouvant accueillir des navires de 14 m de tirant d’eau, doté d’un foncier généreux et d'un plan d’eau exceptionnel, il est directement relié aux réseaux autoroutiers et ferroviaires.

 

Spécialisé dans le traitement des marchandises dangereuses (classe 1 et 7), en capacité de traiter des gros volumes de vrac, Cherbourg, c'est également un port qui s'adapte sans cesse aux besoins du marché. Après avoir gagné 39 ha sur la mer et créé un quai lourd afin d'accueillir la filière émergente des EMR, Ports de Normandie va prochainement y implanter un terminal de ferroutage reliant la Grande-Bretagne au Sud-Ouest de la France.

 

Le Port de Cherbourg, c'est aussi :

  • la plus grande rade artificielle d'Europe
  • Un port de plaisance dont les 1 600 anneaux sont protégés de la houle et accessibles H24
  • Un port de pêche (coquille, calmar, sole, coquillages…) dont la criée vend plus de 5 000 T de poissons/an, pêchées par 7 unités hauturières et 50 navires de pêche côtière
  • Une activité croisière en progression constante (plus de 60 navires par an)
  • Une offre de réparation navale de haut niveau - synchrolift 3 000 T, travelift 300T...

 

C’est enfin un port industriel : construction et réparation navales et nautiques (CMN, Grand large yachting), EMR (GE-LM Wind Power), agromer (mareyage, seconde transformation...).

Informations utiles
Document(s)
Cliquez pour télécharger

Jérôme Chauvet

Directeur du développement et de la Promotion

+33(0) 6 24 08 86 16
Les chiffres clés
100 HA
dédiés aux énergies marines renouvelables
20 ha
de foncier à vocation industrielle et logistique attenants au port
600 000
passagers transmanche par an
2,5 MT
de marchandises par an
1 600
anneaux de plaisance accessibles H24
5 000 T
de poissons pêchés par an
130
mises à sec par an
820
emplois directs et 1000 emplois indirects
Le plan du Port de Cherbourg
Plan du port de Cherbourg
True
Les acteurs du Port de Cherbourg
Logo Ports de Normandie
Autorité portuaire

Ports de Normandie pilote les missions d’exploitation (déléguées à nos exploitants portuaires) et de police (Capitaineries).

Qui sommes nous ?

Vue aérienne port de Cherbourg
Exploitants portuaires

Cherbourg Port exploite les activités pêche, commerce, EMR, croisière et transmanche

Cherbourg en Cotentin exploite le Port de plaisance Chantereyne

Nous exploitons la réparation navale et nautique et commercialisons une partie du foncier

 

 

Capitainerie-Port de Cherbourg
Capitainerie

La Capitainerie organise l’accueil, le placement à quai et les mouvements des navires dans le port, assure la surveillance et la sécurité du port et des installations, dispose du pouvoir réglementaire et de police.

 

PortdeCherbourg
Compagnies ferries

Brittany Ferries (1 à 3 rotations/jr - Poole et Portsmouth)

Irish Ferries (3 à 4 rotations/sem - Dublin)

Stena Line (6 rotations/sem - Rosslare)

Condor Ferries (2 rotations/sem - Guernesey)

 

PortdeCherbourg-Remorquage
Remorquage

Il est assuré par Normandie Tug services

 

Cherbourgport-Lamanage
Lamanage

Il est effectué par les équipes de Cherbourg Port

 

PortdeCherbourg-Pilotage
Pilotage

Les pilotes du Syndicat du pilotage de Cherbourg guident les navires dans les rades.

 

PortdeCherbourg
Agents maritimes

Les agents maritimes représentent l'armateur ou l'affréteur lors de son escale.

Cherbourg Manutention

Humann & Taconet

Maritime Kuhn

Sea Invest

Worms

PortdeCherbourg
Manutentionnaires

Les opérations de chargement/déchargement des navires sont réalisées par les manutentionnaires.

Cherbourg Manutention

Maritime Kuhn

Les projets en cours
20201127-Cherbourg-©Jérôme Houyvet-Biplan (131).jpg
Zone du futur terminal de ferroutage ®Jérôme Houyet - Biplan
Faux
Terminal de ferroutage

Le projet en bref

 

Brittany Ferries souhaite mettre en circulation un train par jour dans chaque sens entre Bayonne et Cherbourg-en-Cotentin et faire ainsi transiter 20 000 remorques de poids lourds. Actuellement, 50 000 remorques/an transitent par le port.

 

Relier l'Espagne à l’Angleterre et à l’Irlande en associant la route, le rail et le transport maritime constitue, outre l’enjeu économique pour le port et la compagnie, une réponse concrète aux défis pressants de la transition énergétique : 1 T de CO2 par semi-remorque. En développant cette forme de trafic, Ports de Normandie souhaite également affirmer le positionnement du port de Cherbourg dans les échanges transmanche.  

 

Pour donner corps à ce projet, Ports de Normandie prévoit d’aménager, au sein du terminal ferries, c’est-à-dire au plus près des rampes ferries, une plateforme de ferroutage capable d’accueillir des wagons de type « ®Lohr». La construction de ce terminal doit débuter cette année, afin d’être pleinement opérationnel en 2024.  

 

S’agissant d’un investissement majeur, une concertation publique a été organisée du 20 juin au 15 juillet 2022 de manière à pouvoir présenter ce projet aux riverains, aux habitants de Cherbourg-en-Cotentin, aux acteurs du port et à tous ceux que ce projet impactera. 

 

port-de-cherbourg-EMR-terre-pleins
Port de Cherbourg ®Ports de Normandie
Faux
Adaptation permanente du Port de Cherbourg aux EMR

Le projet en bref

Très tôt, Ports de Normandie a fait le choix d’investir massivement pour adapter ses infrastructures aux besoins exprimés par la filière de l'éolien offshore posé. Sur le Port de Cherbourg, nous avons ainsi étendu le port de 39 ha afin de proposer aux industriels un terre-plein de 100 ha dédié aux EMR et bordé par un quai lourd acceptant jusqu’à 50 T/m². Aujourd’hui, Cherbourg accueille de nombreux industriels impliqués dans la fabrication des parcs éoliens posés de Saint-Brieuc, de Courseulles-sur-Mer et de Fécamp ainsi que l’usine LMWP qui fabrique les pales de l’Haliade X-14MW.   

 

Toujours précurseur, Ports de Normandie souhaite poursuivre l’adaptation de ses infrastructures de manière à pouvoir répondre également aux besoins du secteur de l’éolien flottant. Les appels d’offres émergent et la filière industrielle commence à exprimer ses besoins pour fabriquer les flotteurs qui mesurent jusqu’à 100 m par 100 m, les mettre à l’eau et installer les éoliennes à leur bord. La majeure partie du marché éolien de demain sera flottant. Il s’agit donc, pour Ports de Normandie, de tirer profit des investissements déjà réalisés et de les compléter pour répondre aux nouveaux besoins. Des études vont donc être menées pour préparer ces investissements.